Latin

Résultats du concours VESTIBULUM 2016

Par FRANCOISE SAUVESTRE, publié le vendredi 6 janvier 2017 18:19 - Mis à jour le samedi 7 janvier 2017 13:36

   ECCL-EUROCLASSICA (European Certificate for Classics), association représentée en France par la CNARELA (Coordination Nationale des Associations Régionales des Enseignants de Langues Anciennes), organise chaque année une certification européenne en langues anciennes nommée VESTIBULUM (ce mot latin signifie : le lieu par où l'on entre, la pièce d'entrée d'une maison) et contribue ainsi à promouvoir l'étude des langues et cultures de l’Antiquité qui sont un trait d’union et un puissant facteur de cohésion culturelle entre les pays européens.

 Elle s'adresse aux élèves de vingt-cinq pays européens après une ou deux années d'apprentissage du latin (ou du grec) : tous répondent au même questionnaire.

 Chaque année, c'est un pays européen différent qui prépare le sujet : en 2016, il s'agissait du Royaume Uni.

 L'épreuve s'effectue sans dictionnaire ni lexique (mais avec une partie du vocabulaire communiquée). Les candidats ont 40 minutes pour lire le texte puis répondre à un questionnaire à choix multiple : 40 questions portant sur le texte, ou sur des connaissances grammaticales, du vocabulaire, la culture générale ou l'observation d'oeuvres artistiques. Cette année, le texte emmenait les élèves en Grèce et racontait le mythe de Dédale et Icare.

 Entre 37 et 40 points (c'est-à-dire à partir de 18,5/20), le candidat obtient un diplôme «Médaille d’or», de 33 à 36 points (à partir de 16,5/20) le candidat gagne un diplôme «Médaille d’argent», de 29 à 32 points (à partir de 14,5/20) un diplôme «Médaille de bronze».

Fortuna audaces juvat. La fortune sourit aux audacieux.

(Virgile, Enéide, livre X, vers 284)

    Cette année, les latinistes du collège ont obtenu :

deux diplômes d'or, six diplômes d'argent et huit diplômes de bronze.

Ils seront remis aux élèves dans quelques semaines. La liste des lauréats se trouve sur le fichier joint.

   Par leur réussite, les latinistes qui seront récompensés ont su montrer la qualité de leurs connaissances et de leur culture générale.

  Ceux qui ne sont pas diplômés cette année n’ont pas démérité : en effet, souvent il ne leur manquait que quelques points seulement !... Ils pourront passer à nouveau cette épreuve l’an prochain, s’ils le souhaitent.

La connaissance du passé, comme le dit Thucydide (Vème siècle av. J.-C.), n’est pas un plaisir éphémère, mais

c'est « un trésor pour toujours. »

 

Pièces jointes