Mathématiques et tableur : de la 6è à la 3è

Par ANTHONY FONTAINE, publié le mercredi 24 septembre 2014 17:35 - Mis à jour le mercredi 24 septembre 2014 17:56

Il existe plusieurs tableurs connus, des payants (EXCEL) comme des gratuits (classeur d'Open Office).

Une connaissance de l'utilisation d'un tableur est requise pour le brevet des collèges.

Précédemment, le tableur était souvent utilisé en technologie mais les programmes ayant évolué, ce n'est plus le cas, il s'est par contre développé dans le programme de mathématiques.

Voici comment évolue la maîtrise de cet outil informatique de la classe de 6è à la classe de 3è à travers des travaux pratiques effectués cette semaine par les élèves de mes classes en responsabilité.

 

I) En sixième

La classe de 6E a découvert la nomenclature du tableur comme par exemple le fait de commencer par un signe "=" pour effectuer un calcul.

Les élèves ont également appris qu'ils pouvaient remplacer les nombres par les noms des cases où ils se trouvent ; chaque nom est composé d'une lettre et d'un nombre comme pour la bataille navale.

L'intérêt de mettre le nom de la case à la place de la valeur du nombre a pu être constaté : il suffit de changer les nombres de départ et le résultat de l'opération change automatiquement sans retaper le calcul.

 

II) En troisième

Les élèves de 3A, 3B et 3D ont pu découvrir ou redécouvrir la nomenclature du tableur comme expliquée dans le paragraphe précédent. Ils ont également abordé des outils supplémentaires que le tableur apporte :

- Le tableur peut copier une ou plusieurs cellules dans d'autres cellules sans avoir à tout recommencer, cela est très pratique dans les algorithmes où les calculs se répètent.

-Le tableur possède plusieurs fonctions comme la fonction "MAX( )" qui permet d'afficher le plus grand d'une série de plusieurs nombres ou la fonction "MIN( )" qui affiche le plus petit.

Par suite, les élèves de troisième ont pu voir l'intérêt du tableur par rapport au calcul à la main au travers de la répétition de calculs de PGCD (plus grands diviseurs communs) ou par l'augmentation des valeurs des nombres de départ.

 

III) Au brevet

Savoir utiliser des outils informatiques dont le tableur est une connaissance du socle commun des connaissances nécessaire à l'obtention du brevet.

De plus, depuis la session de 2012, il y a eu chaque année une ou plusieurs question de l'épreuve de mathématiques du DNB (diplôme national du brevet) faisant référence à l'utilisation du tableur :

EN 2012 :

EN 2013 :

EN 2014 :

 

IV) Dans la vie professionnelle

Le tableur est utilisé dans de nombreuses branches de métiers, pour la comptabilité par exemple.

La maîtrise d'un tableur peut-être un avantage sur un CV (curriculum vitae) dans la recherche d'un emploi.

 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe
Commentaires

Aucun commentaire